La fonte

La fonte a été découverte en Chine durant la période des Royaumes combattants (IVe siècle av. J.-C.). En Europe, c'est durant le XIXe siècle que la fonte prit une place essentielle dans l'économie, par la généralisation du « procédé indirect » (production de fer au haut fourneau avec obtention de la fonte en produit intermédiaire).

La fonte était produite dans des hauts fourneaux à charbon de bois. Abraham Darby, qui, à l'origine, était torréfacteur de malt (pour la fabrication de la bière), réussit à produire de la fonte à l'aide de coke (le « coak » que l'on écrivit plus tardivement « coke », de l'anglais to cook, cuire). En 1709, en utilisant du charbon peu soufré, il réalisa la première coulée de fonte au coke, dans son usine de Coalbrookdale. Mais le produit, réputé de moins bonne qualité que la fonte au bois, mit cinquante ans avant de s'imposer et de devenir l'un des produits majeurs de l'industrialisation. Entre 1777 et 1779, Abraham Darby III édifia à Coalbrookdale le pont d'Iron Bridge, le premier grand pont métallique de l'histoire, entièrement réalisé en fonte. La production de fonte au bois persista néanmoins, pour partie en raison du protectionnisme pratiqué par les pays producteurs (France, Allemagne), en partie en raison de la qualité attribuée à ce type de fonte et des réticences de certains maîtres de forge.

#Bancs en fonte ou fer forgé

Banc en fonte (L : 1,05 m)
Banc et table en fer forgé

Achat & vente de Matériaux anciens Fonte et Fer forgé

Pour embellir et valoriser vos jardins et espaces extérieurs, nous vous proposons un large choix de matériaux anciens en gré des vosges, en fer forgé ou encore en fonte. Vous y trouverez :  Auges, Puits, Abreuvoirs, Pavés, Tuiles, Tomettes, Vasques, Bancs Gloriettes, Eviers...

Le fer forgé

Avant la révolution industrielle le fer était fabriqué par chauffage du minerai au charbon de bois. La température du bas fourneau suffisait à la réduction de l'oxyde de fer, mais était maintenue sous la température de fusion du fer pour éviter la production de fonte brute. Les quantités traitées étaient modestes et ne permettaient que la confection d'objets de taille limitée, dans la construction, des éléments d'assemblage ou de renfort, ainsi que les serrureries qui ont donné le nom à la discipline qui s'occupe des objets manufacturés en fer, la serrurerie. L'étampage qui consiste à frapper le métal chauffé dans une forme en fer lui conférait éventuellement une résistance plus importante.

À l'ère de la révolution industrielle, le Puddlage mis au point par Henry Cort en 1784 permet de produire un fer "forgeable", c'est-à-dire façonnable à souhait, ce qui n'est pas le cas de la fonte (Celle-ci a alors réalisé quelques percées spectaculaires dans la construction des ponts métalliques). Ce nouveau fer est appelé fer puddlé ou fer forgé selon les sources. Toutefois le travail de forge s'est déplacé de l'atelier du forgeron, vers les ateliers des usines sidérurgiques. Le fer forgé est remplacé par l'acier à partir de 1880.

Le fer forgé a donc pu être un fer de diverses qualités façonné dans une forge.


Banc

#Gloriettes, Arche et Passage de jardin en fonte ou fer forgé

Passage de jardin en fer forgé L : 3,8 m - l : 2 m

#Divers en fonte ou fer forgé

Vases Médicis en fonte. Différentes tailles.
Bain d'oiseaux
Belles grilles en fers forgé